Vol. 4, No. 1, - Décembre 2018

Menu Le magazine électronique du Réseau ÉTS,
l'association des diplômés de l'École de technologie supérieure
Portraits

Portrait du Vietnam

 0

Auteur : L'ingénieur voyageur

Par Réseau ETS

Laissez-moi vous parle d’un endroit magique que je vous conseille de visiter. Un endroit moins touristique mais très enrichissant et plein de surprise. J’ai eu la chance de visiter quelques endroits dans le monde et ce pays fait partie aujourd’hui de mes coups de cœur. Laissez-moi vous parler du Vietnam.

Tout d’abord il faut savoir que le Vietnam à une histoire particulière. Bien sûr nous connaissons certains sujets moins glorieux lié à la guerre mais ce n’est qu’une infime partie de ce que ce pays peut cacher. Pour ceux qui ne le savaient pas, le Vietnam a été en partie colonisé par la France. Alors c’est pour cette raison que l’on retrouve un peu de la culture française enfouie derrière les racines du Vietnam. Il y a tout d’abord l’écriture qui est différente de l’écriture asiatique que l’on connaît. Vous retrouverez des symboles d’écriture latin et vous serez en mesure de le lire mais sans les comprendre. Les Français ont tenté d’adapter l’écriture vietnamienne au latin mais il est quand même impossible de le faire. C’est pourquoi vous saurez lire « xin chào » mais vous ne pourrez pas deviner ce que cela veut dire.

Vous retrouvez aussi une trace des pains Français dans les Báhn mì, un sandwich à base de porc et de différents éléments à saveur très asiatique qui se déguste très bien (Carotte, radis blanc, coriandre, sauce soya etc.). D’autres repas qu’on connaît bien qui n’a aucun lien avec la France mais tout aussi excellent est la fameuse soupe tonkinoise (La soupe Phở). Et vous serez surpris d’apprendre que cette soupe se déguste au déjeuner alors oublier vos « œuf bacon ». Il faut se le dire, la nourriture vietnamienne est excellente. Elle est légère, épicé est très relevé, un vrai délice. Que penser aussi du café vietnamien. Vous ne le connaissiez peut-être pas mais le Vietnam cultive d’excellents cafés. Il y en a un en particulier que j’ai adoré que l’on appelle le Cà Phê Trứng (Café Trung). Ce café à base de jaune d’œuf et de lait concentré est un vrai délice.

Malgré son histoire moins glorieuse de guerre et de combat, le Vietnam s’est assagît. Certains peuples voisins (Cambodge, Laos, Chine, Thaïlande) n’ont pas oublié les vieilles querelle du passé, mais les vietnamiens sont très simple, très ouvert et très accueillant avec les étrangers. Bien sûr, ils sont nombreux et le tourisme est important pour eux, ce qui fait en sorte que, tout dépendant des endroits touristique, les petits vendeurs peuvent devenir irritants. Mais c’est cela se compare ailleurs dans le monde.

Je n’ai pas visité le sud du Vietnam (Hô-Chi-Minh City) mais j’ai visité le centre (Da Nang) et le nord (Hanoï). Au nord, à Hanoï, on retrouve en son centre de petits lac et le Ngoc Son Temple qui est le plus reconnu. La ville est débordante de vie, mais je ne me suis pas senti étouffé par la population. Il y a pourtant beaucoup de gens et des mobylettes partout. Il faut donc apprendre à circuler à travers la circulation et c’est le principal défi. Nous avons visité trois endroits magiques autour d’Hanoi. Il y a la baie d’Halong avec ses bateaux et ses montagnes qui nous font croire qu’on se tient au milieu d’un autre monde. Nous avons fait aussi du vélo et du canot à Hoa Lu et à Tam Coc. Ces endroits étaient calmes et c’était tout simplement magique. Il y il y a un autre endroit connu mais dont je veux taire le nom. Vous trouverez sûrement si vous chercher le moindrement mais on dirait que je ne veux pas que les gens le sache. Je souhaiterais que ça ne devienne pas trop touristique. C’est pour vous montrer à quel point cet endroit était magnifique. En effet, la vue de ces rizières au milieu des montagnes et ces agriculteurs vietnamiens qui y cultivaient et le riz resterons à jamais gravé dans ma mémoire. Je vous en parle et je n’en reviens tout simplement pas encore à quel point c’était beau. J’ai omis volontairement de mettre des images de cet endroit car c’est un endroit qu’aucune photo ne peut rendre justice.

À Da Nang au centre du pays, la ville est différente. Encore là, c’est une ville modeste avec beaucoup de gens quand même et la ville est très bien situé. La particularité de celle-ci est qu’elle se situe tout près de la mer, alors à la fin de la journée tous les habitants se retrouvent dans l’océan et c’est beau de les voir. Un petit village se situe tout près du nom de Hoi Han et j’ai eu la chance de le visiter. Il est reconnu pour ses lanternes et sa vieille ville. Cet endroit est très beau, très reconnu mais aussi très touristique. Comme je vous le disais, je n’ai pas pu visiter le sud du Vietnam comme Hô-Chi-Minh City (Anciennement Saigon), mais je crois que j’aimerais y retourner un jour. Comme ingénieur j’ai eu la chance de voyager beaucoup et ça m’a ouvert les horizons sur plein de choses. Je me rends compte que nous sommes chanceux ici dans notre pays mais cela m’a ouvert les yeux sur la réalité des gens ailleurs dans le monde. Je vous encourage à voyager et à découvrir le monde beaucoup plus qu’un simple voyage dans le sud. Bien sûr, on peut relaxer sur le bord de la plage en République Dominicaine, et en profiter tranquillement c’est sûr mais pour moi, ce n’est pas ça l’aventure…