Vol. 3, No. 1, - Décembre 2017

Menu Le magazine électronique du Réseau ÉTS,
l'association des diplômés de l'École de technologie supérieure
Chroniques

Roulez électrique devient « in »

 0

Par Groupe Gravel

Saviez-vous qu’en un peu plus de 18 mois, le nombre de voitures électrique sillonnant nos routes a augmenté de 70 %[1]? Il est encore plus surprenant que le prix du baril de pétrole est à son plus bas depuis 2004. Il est indéniable que la popularité de ce moyen de transport ne se démode pas. Roulez électrique devient « in ».

En octobre dernier, le gouvernement québécois a annoncé sa nouvelle politique d’électrification des transports. Celle-ci comprend plusieurs incitatifs très intéressants, en plus de ceux concernant l’achat en lui-même du véhicule et le remboursement partiel de la borne résidentielle. Parmi les nouveaux incitatifs proposés, on note l’utilisation des voies réservées par les VÉ[2] (autoroute 15 nord, autoroute 25, route 116 vers le pont Victoria, etc.). Depuis 1er janvier 2016, le passage sur les ponts à péage A-25, de l’autoroute 30 et les traversiers gérés par le gouvernement du Québec sont gratuits pour toutes les VÉ. Ce sont des incitatifs qui, pour certains utilisateurs, peuvent représenter près de 50 $ par mois par véhicule.

Malgré le virage vert entrepris par la société québécoise, il y a fort à parier que plusieurs fabricants automobiles n’attraperont pas la balle au bond, en n’offrant pas de VÉ à leur client. Dans le cas de GM, le fabricant embrasse le virage vert avec fougue. Dans les derniers mois, GM a lancé la nouvelle génération de Volt. Celle-ci avec sa plus grande autonomie que l’ancien modèle (augmentation de 40 %) a été nommée voiture verte de l’année. On attend également la réintroduction, en 2016, de la Cadillac ELR, qui fonctionne sur le même principe que la Volt, et l’arrivée de la Spark EV, petite voiture urbaine 100 % électrique (autonomie d’environ 135 km). Or, la voiture qui sera assurément le chef de file de la révolution électrique est sans contredit la Chevrolet Bolt 2017. Ce véhicule aura, avec une seule charge, une autonomie de 320 km et pourra se recharger en moins de 30 minutes.

Décarie Chevrolet et Gravel Chevrolet de l’Île-des-Sœurs sont deux concessionnaires qui ont entrepris le virage vert. En plus d’offrir gratuitement des stations de recharge pour les VÉ, ils ont nommé une personne-ressource dédiée aux voitures électriques, ce dernier ayant pour mandat de répondre à toutes les questions des clients et de se tenir aux faits de l’électrification des transports. De plus, ces concessionnaires s’impliquent socialement pour la promotion de l’électrification des transports dans plusieurs évènements en lien avec les VÉ. Ils ont également établi un partenariat avec l’AVEQ[3] et offrent désormais aux futurs clients des prix avantageux et pré négociés. Ces initiatives ont a permis à Chevrolet de l’Île-des-Sœurs de se hisser au premier rang des vendeurs de VÉ dans la région de Montréal et le deuxième concessionnaire en importance au Canada. La satisfaction de la clientèle électrique, c’est leur affaire!

[1] Basée sur les données statistiques SAAQ, au 31 octobre 2015.
[2] Voiture électrique
[3] Association des véhicules électriques du Québec, www.aveq.ca