Vol. 3, No. 1, - Décembre 2017

Menu Le magazine électronique du Réseau ÉTS,
l'association des diplômés de l'École de technologie supérieure
Actualité

L’échec du modèle québécois… Vraiment?

 0

Par Christine Labonville, ÉTS

Une page vide est ouverte à mon écran. Dans ma tête, un point d’interrogation. Que puis-je bien écrire sur le modèle québécois? Bien sûr, comme bien des Québécois, je me tiens au courant de l’actualité. J’écoute et je lis les nouvelles concernant notre province, que ce soit à la télévision, à la radio ou via les médias sociaux et internet. Parfois, une annonce me fait sourire. Parfois aussi, elle me fait grincer des dents. Plus souvent encore, elle me fait hausser les épaules avec un certain fatalisme. J’accepte le modèle québécois et je m’y moule, en me disant qu’il faut accepter ses lacunes car on ne peut rien y changer.

Mais est-ce vraiment le cas? Ne serait-il pas plus judicieux pour moi, et pour la société québécoise, de prendre le temps de me poser des questions? Au lieu d’accepter, ne devrais-je pas plutôt prendre le temps d’examiner ce qui se passe et me questionner sur ce qui va et ne va pas dans notre société? Car, comme dans toutes choses, le modèle québécois a ses aspects négatifs, mais apporte également des éléments positifs à notre société.

Dans ce numéro du Trait de génie, on rencontre des gens qui ont osé se pencher sur la question et commencer la réflexion. D’abord, on définit ce qu’est le modèle québécois, puis on l’examine en présentant son impact sur l’éducation universitaire, et en le découvrant selon un point de vue extérieur. On y découvre également de nombreux diplômés de l’ÉTS impliqués dans notre société. Tout d’abord, Jean-François Thibault, qui nous fait part de sa réflexion sur le modèle québécois. Puis Olivier Party, président du conseil d’administration du Réseau ÉTS, Yvonick Houde, un ingénieur citoyen, Martin McNicoll, un leader visionnaire, et Stephan Lajeunesse, un mentor pour les jeunes québécois.

Bien sûr, prise isolément, chacune des réflexions et implications semble peu apte à apporter des solutions à un système établi sur lequel nous semblons avoir peu de poids. Mais, si nous faisions tous un effort conscient, tous les jours, pour réfléchir et oser remettre en question le mode de vie de notre société, que se passerait-il? Nous pourrions être surpris des solutions innovatrices qui pourraient immerger…